En savoir plus sur les défauts de correction

Mieux comprendre les symptômes de la cataracte
25 septembre 2019

Descriptif des défauts de correction

On range généralement les quatre pathologies suivantes dans la catégorie « défaut de correction » : la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie.

  • La myopie se caractérise par une vision floue de loin et nette de près, au contraire de l’hypermétropie (vision floue de près).
  • L’hypermétropie : un hypermétrope voit mal les objets proches et doit accommoder pour voir les objets éloignés.
  • La presbytie, liée à l’âge, correspond quant à elle à une perte progressive de la capacité de l’œil à faire la « mise au point » sur un objet proche.
  • L’astigmatisme correspond à une vision floue de loin et de près. Chez l’adulte, un astigmatisme léger, s’il n’est pas corrigé, provoque de la fatigue visuelle, des yeux qui piquent et des maux de tête. on est rarement « seulement » astigmate ! Ce défaut visuel va de pair avec la myopie, l’hypermétropie ou encore, passé 40 ans, la presbytie.

 

Origines et/ou causes des défauts de correction

  • Pour la myopie : l’œil du myope est trop long par rapport à la distance focale du cristallin. L’image d’un objet éloigné se forme donc en avant de la rétine et est perçue floue sur la rétine. Il est trop convergent.
  • Pour l’hypermétropie : l’œil hypermétrope est trop court par rapport à la distance focale du cristallin. L’image d’un objet éloigné se forme donc en arrière de la rétine et est perçue floue sur la rétine. Il n’est pas assez convergent.
  • Pour la presbytie : une fatigue des muscles d’accommodation ou un manque de souplesse du cristallin.
  • Pour l’astigmatisme : une déformation ou irrégularité de la cornée. Au lieu d’être ronde et symétrique comme un ballon de foot, la cornée a une forme ovale, comme un ballon de rugby.

 

Soins et protocole adaptés

  • Pour corriger un œil myope : on pourra utiliser des verres ou lentilles divergents. On peut également opérer au laser, en enlevant une partie de la cornée (le centre) pour la rendre moins convergente et en diminuer la courbure ou en opérant la cataracte.
  • Pour corriger un œil hypermétrope : on pourra utiliser des verres ou lentilles convergents. On peut également opérer au laser, en enlevant une partie de la cornée (la périphérie) pour la rendre plus convergente ou pratiquer une chirurgie de la cataracte.
  • Pour corriger un œil presbyte, on utilise des verres ou lentilles convergents.
  • Pour corriger un œil astigmate : on utilise des lunettes dont le verre est choisi torique pour permettre de corriger les anomalies de courbure de la cornée. Des lentilles de contact souples et toriques pour astigmates ou des lentilles rigides. On peut également pratiquer une intervention chirurgicale par laser ou chirurgie de la cataracte.

 

Contacter le Dr Perrine Canaud-Vendrell
Prendre RDV